Sondage exclusif JCPA-CAPE

Depuis 2005, le Centre de Jérusalem pour les Affaires publiques et de l’Etat (JCPA-CAPE) a effectué plusieurs sondages d’opinion sur le processus de paix avec les Palestiniens.

Le dernier sondage, que nous avons effectué du 12 au 14 octobre 2014 avec l’Institut Shivoukim-Panorama, révèle que les trois quarts de la population juive israélienne continuent à s’opposer à un retrait d’Israël de la vallée du Jourdain et à un partage de Jérusalem.

Selon ce sondage, l’émergence de Daesh (l’organisation « Etat islamique ») au Moyen-Orient vient renforcer le refus des Israéliens de faire des concessions territoriales en Cisjordanie.

Tandis que 70% des Israéliens pensent que la présence de l’État islamique n’a pas affecté leur opinion, 17% se disent moins disposés à faire des concessions, seulement 5% seraient prêts à en faire.

Toujours selon ce sondage, 75% des Juifs israéliens s’opposent à la création d’un Etat palestinien si cela signifiait un retrait de Tsahal de la vallée du Jourdain. Un pourcentage similaire s’oppose au remplacement de l’armée israélienne par des forces internationales dans la vallée du Jourdain.

A noter que 52% des Israéliens s’identifiant à la « gauche plurielle » s’opposent également à la présence de forces étrangères dans la vallée du Jourdain.

Enfin, le sondage révèle que 74% des Juifs israéliens s’opposent à la création d’un Etat palestinien sur les frontières de 1967, tandis que 76% s’y opposeraient si cela signifiait le partage de Jérusalem.

Le CAPE

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.