La Politique française à l’égard d’Israël, 1946-1959

la-politique-francaise-egard-israel

Basé sur des archives françaises et israéliennes inédites, cet ouvrage est le premier essai d’histoire globale des relations franco-israéliennes, de l’immédiat après-guerre au retour du général de Gaulle.
Étudiant les relations politiques, diplomatiques, militaires, mais aussi culturelles et scientifiques, Frédérique Schillo éclaire la position de Paris et Jérusalem sur fond de guerre froide et de décolonisation.
Elle en révèle des aspects méconnus comme l’attitude du Quai d’Orsay envers l’État juif, les négociations militaires engagées secrètement après l’éclatement de la guerre d’Algérie, les dessous de l’alliance pendant l’opération de Suez en 1956 ou encore la coopération nucléaire.
Pourquoi la France, qui avait aidé les autorités sionistes dans l’affaire de l’Exodus, a-t-elle attendu un an avant de reconnaître l’État hébreu ? Comment comprendre que le Quai d’Orsay n’ait jamais vraiment intégré Israël à sa stratégie au Moyen-Orient ? La “collusion” contre l’Égypte et l’accord secret sur la bombe israélienne témoignaient-ils d’une amitié désintéressée ?
Décrivant l’ambiance, l’influence de l’opinion publique et la personnalité des décideurs – Ben Gourion et de Gaulle, Pierre Mendès France, Guy Mollet, Shimon Peres, Moshe Dayan, Golda Meir –, l’auteur décrypte dans cette thèse de doctorat très fouillée, l’osmose exceptionnelle qui a existé entre les deux nations et montre qu’en réalité, leurs dirigeants s’étaient engagés par dépit dans une alliance de combat.

La Politique française à l’égard d’Israël, 1946-1959, par Frédérique Schillo, André Versaille Éditeur, 2012.

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.