La vengeance aveugle est contraire aux valeurs du judaïsme

freddy_eytanLe meurtre horrible du jeune Palestinien par des vengeurs juifs est injustifiable et impardonnable. Contrairement aux peuples qui nous entourent, nous savons condamner fermement et arrêter les coupables ! Nous sommes aussi capables d’être solidaires d’une famille palestinienne en deuil. La douleur de la mort d’un enfant n’a pas de frontière.

Cet acte insensé a bouleversé toutes les cartes. Il a apporté de l’eau au moulin de nos détracteurs, a fait verser bêtement et sauvagement de l’huile sur le feu, et a réanimé la haine aveugle et raciste dans un contexte déjà explosif. Ses conséquences ont provoqué un tollé général, ont divisé le peuple israélien et ont créé une crise gouvernementale qui risque de provoquer des élections anticipées inutiles.

Avant cet affreux assassinat, le peuple israélien était uni autour des trois familles exemplaires ayant perdu leurs chers enfants. Toute la nation a versé des larmes lors de leurs funérailles. Au moment de leur enterrement, nous avons observé la gorge serrée et le cœur gros, les trois dépouilles mortelles, enveloppées du drapeau frappé de l’étoile de David, allongées côte à côte pour l’éternité. Mis à part quelques fanatiques illuminés, personne n’avait crié vengeance ou lancé des appels « Mort aux Arabes », « œil pour œil, dent pour dent » ! Nous savons respecter le deuil et les cérémonies religieuses et nationales. La politique du gouvernement était cohérente et mesurée en fonction des événements et des contraintes internationales.

La dernière vengeance, cette sorte de punition contre un enfant est impardonnable et elle n’est guère dissuasive. Elle n’est pas non plus l’affaire de courageux ou de héros. Non ! Ses auteurs sont des peureux, des craintifs et des lâches ! Nous avons déjà vécu l’abominable assassinat de notre propre Premier ministre, Yitzhak Rabin, tué lâchement par un fanatique juif ! Arrêtons immédiatement ce cycle infernal ! Cette folie ! La vengeance à tout prix ! Coûte que coûte !

Les prises d’otage, les bombes humaines, les assassinats crapuleux et odieux comme ceux de Naftali, Guilad, Eyal et celui de la jeune Shelly Dadone sont des actes que seuls des barbares peuvent commettre. Ils sont perpétrés quotidiennement dans le camp adverse, par des ennemis impitoyables.

Nous vivons dans un Etat de droit, dans une démocratie où la Justice est implacable et applicable pour tous, sans exception ! Nous ne sommes ni au moyen-âge, ni au Far-West, et nous ne vivons pas dans la terreur de la Mafia ! La vengeance aveugle, la rancune, la colère noire et incontrôlée sont contraires aux valeurs du judaïsme. Pour les croyants n’est-elle pas réservée à la divinité ?! Seul Dieu punira et châtiera, Lui seul prononcera le jugement définitif !

Cela dit, nous ne pouvons, bien entendu, laisser faire et tendre l’autre joue ! Nous devrions réagir à chaque attaque, à chaque attentat, à chaque assassinat ! Un Etat souverain a le devoir de se défendre et de protéger tous ses citoyens ! Un gouvernement devrait avoir une politique claire et dissuasive ! Aucun pays ne peut tolérer des tirs quotidiens contre son territoire, contre ses villes et villages, contre des innocents ! Cependant, ce n’est pas par des déclarations belliqueuses, par des actions théâtrales, par les tripes, ni par vengeance que nous devrions réagir ! L’Etat juif possède des moyens efficaces pour dissuader ses ennemis et il faudrait simplement les utiliser avec sagesse, intelligemment, et rester toujours uni et solidaire. La force est dans notre union, non la division et la polémique politicienne !

Nous devrions adopter une politique ferme et intransigeante sur toute la ligne contre nos ennemis, et à l’égard de tous ceux qui, chez nous, osent enfreindre la Justice et les lois de notre cher pays ! Par ignorance et par bêtise, ils ont trahi les valeurs du judaïsme et nous devrions les vomir de la société israélienne. Notre cause est juste et noble. Elle ne doit jamais céder au chantage de la vengeance aveugle, mais elle ne pourra être efficace que dans la solidarité et l’union de notre peuple !

Freddy Eytan

8 Comments

  1. M Eytan,

    Si nos trois ados n’avaient été lâchement, sauvagement et sadiquement assassinés, ce meurtre ne serait pas arrivé.
    S’il est effectivement injustifiable et impardonnable, il est compréhensible : la haine du juif, l’amour de la violence et du meurtre, le culte de la mort par nos “cousins” et nos voisins, tout cela tire vers le bas la société israélienne.

    Alors… qui devrait être vomi ? Ceux qui subissent les effets, ou ceux qui en sont la cause délétère ?

  2. Au delà du tourbillon d’émotions déclenchées par les assassinats récents, il me semble qu’une mutation des mentalités est en cours. Il y a maintenant des Juifs en Israël, même si c’est en très petit nombre, qui deviennent imprégnés de la mentalité des Arabo-musulmans qui les entourent et les provoquent sans cesse.
    Finalement, ils vont dans le sens d’un retour “à la normale” de l’ensemble des populations de l’ancien Califat turc – alors que l’arrivée massive après 1945 des Juifs civilisés d’Occident constitue une anomalie dans cette partie du monde:
    Etat laïc, Etat de droit, démocratie, non discrimination des femmes, éducation moderne, liberté d’entreprendre, liberté de pensée, protection des droits de l’individu. . . toutes choses incompréhensibles, extra-terrestres pour les Musulmans du Moyen -Orient (et d’ailleurs).
    Il y a toujours une tendance à l’uniformisation, et généralement c’est dans le sens du plus grand nombre, et du plus bas niveau de civilisation. Ne soyons donc pas surpris d’en voir des signes.

  3. la vengeance, objectif suprême du couple colère frustration, doit pouvoir s’exprimer en paroles en larmes en cris mais rien ne justifie le meurtre d’un innocent.

    ce mot est un explosif en soi, les responsables de l’Etat juif connaissent la froideur des sentiments face à un événement grave, ils dépassent la vengeance, sentiment primitif, qui entraîne malheurs et répétition, désordre et sang versé. puis de nouveau, on entend les larmes, les paroles , les cris et le cycle se perpétue.

    l’Etat Juif a plusieurs millénaires de valeurs morales, la vengeance ne fait pas partie de son cadre de références.

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.