Comment les pays décident quels diplomates renvoyer lors de sanctions

Freddy Eytan, fondateur et directeur du CAPE de Jérusalem, était l’invité de RTS pour évoquer les expulsions de diplomates russes décidés par la Grande-Bretagne et une vingtaine d’autres pays suite à l’empoisonnement de l’ex-espion russe Sergueï Skripal sur le sol anglais. 

« Les autorités ont des listes très précises de personnes qui sont des diplomates mais qui font du renseignement ; c’est-à-dire qui essaient de trouver des informations qui concernent ce pays. Les services occidentaux savent exactement qui est un espion et, selon ce critère-là, ils peuvent être sur tables d’écoute, il y aura des filatures et on peut évidemment prouver à la fois par des éléments technologiques et autres qu’ils sont effectivement sur la sellette. »

Ecoutez ici l’intégralité de l’interview de l’Ambassadeur Eytan au micro de RTS.

Le CAPE

 


Pour citer cet article :

LE CAPE, « Comment les pays décident quels diplomates renvoyer lors de sanctions », Le CAPE de Jérusalem, publié le 29 mars 2018: http://jcpa-lecape.org/comment-les-pays-decident-quels-diplomates-renvoyer-lors-de-sanctions/

Tagged as:

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.