Bilan de la visite du prince William en Israël

Freddy Eytan, fondateur et directeur du CAPE de Jérusalem, était l’invité de Judaïques FM pour analyser et commenter la visite du prince William en Israël.

« Ce voyage est plutôt symbolique et historique. Depuis le départ du dernier soldat britannique de la Palestine, le 14 mai 1948, c’est vraiment la première fois qu’un membre de la famille royale effectue ici une visite officielle », explique l’ambassadeur Eytan.

« Ce séjour de trois jours du prince William s’inscrira comme mémorable, surtout, par le chaleureux accueil du côté israélien comme du côté palestinien, cette simplicité de l’homme et ses contacts humains, sa modestie et surtout ses contacts avec la société civile et les représentants religieux. Il ne s’agit pas d’une visite politique dans ce sens où il n’a pas prononcé de discours à la Knesset. Il a rencontré pour le protocole, par politesse, à la fois Abbas, Rivlin et Nétanyahou. C’était surtout un voyage d’étude, équilibré, très équilibré car ce voyage a été minutieusement préparé. »

Interrogé sur l’influence politique et diplomatique de ce voyage, Freddy Eytan insiste sur le fait que le prince ne voulait pas confirmer une présence politique mais écouter les représentants des deux peuples : « Ce qui est important ce sont les peuples et dans ce cadre-là – “People to People” comme il le dit – il est important d’être là et d’apporter son soutien aux deux peuples. Il ne veut pas prendre partie et c’est pour cela aussi qu’il n’a pas prononcé des discours politiques mais a transmis des messages de paix. »

Ecoutez ici l’interview de l’Ambassadeur Freddy Eytan au micro d’Olivier Issembert dans le Journal de Judaïques FM du 29 juin 2018.

Le CAPE

 


Pour citer cet article :

Le CAPE, « Bilan de la visite du prince William en Israël », Le CAPE de Jérusalem, publié le 1er juillet 2018 : http://jcpa-lecape.org/bilan-de-la-visite-du-prince-william-en-israel/

Illustration : Le prince William reçu à la résidence du Premier ministre Benjamin Nétanyahou et son épouse Sara (Facebook de Benjamin Nétanyahou).

Tagged as:

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.