Toute la vérité sur Rabin et Arafat

neriahUn livre explosif de Jacques Neriah aux Editions du JCPA- CAPE de Jérusalem.

Préface de Freddy Eytan.

Vingt et un ans se sont déjà écoulés depuis l’assassinat crapuleux du Premier ministre israélien Yitzhak Rabin sur la place des Rois d’Israël, à Tel-Aviv.

Un jeune juif d’extrême-droite avait osé tuer le chef du gouvernement israélien en exercice parce que celui-ci avait décidé de signer un traité de paix avec l’ennemi numéro un, Yasser Arafat.

On pouvait penser qu’Israël, pays démocratique exemplaire, serait toujours à l’abri d’un attentat politique. Yitzhak Rabin comme Anouar el-Sadate a donné sa vie pour la cause de la paix et la coexistence entre Arabes et Juifs. Ce rêve a été brisé un samedi soir, le 4 novembre 1995. Depuis lors, cet odieux attentat hante les esprits et une question toujours se pose : le courant de l’Histoire au Moyen-Orient aurait-il totalement changé si Rabin avait poursuivi le chemin de la paix ?

Certes, des milliers d’articles ont été écrits, des milliers de reportages ont été diffusés à la radio et à la télévision sur Yitzhak Rabin, ce géant de l’Histoire contemporaine, vainqueur de la guerre des Six Jours, ce timide sabra qui fut chef d’état-major de Tsahal, ambassadeur aux Etats-Unis, Premier ministre et ministre de la Défense. Ce Monsieur Sécurité qui rassurait les Israéliens, avec son air doux et sa cigarette aux doigts…

Le présent ouvrage n’a pas la prétention de revenir sur la prestigieuse carrière de cet homme politique hors pair. Il ne s’agit pas de réécrire sa singulière biographie, ni de publier un recueil de souvenirs subjectifs par un proche de Rabin qui souhaite glorifier ses actions politiques ou militaires. Cet ouvrage est atypique car il n’a pas été écrit par un journaliste proche du pouvoir, ni non plus par un historien ou un universitaire.

L’auteur a tenu un journal de bord. Il fut le témoin privilégié de toutes les décisions politiques prises à l’époque. Conseiller diplomatique du Premier ministre Rabin, chargé de missions secrètes et délicates, il a suivi les pas de Rabin en coulisses et dans les arcanes du pouvoir. Il a pris chaque jour, chaque heure, des notes qui constituent aujourd’hui le seul recueil inédit sur Yitzhak Rabin. Sa plume a immortalisé toutes les réunions secrètes, les rencontres, et toutes les négociations avec les dirigeants palestiniens et les leaders de la planète.

L’auteur ne commente pas les évènements, il ne philosophe pas sur la situation, il la photographie et livre ses propres impressions sur le champ. Il raconte le parcours de cette figure de proue qui fut un guerrier victorieux puis un négociateur habile, un véritable soldat de la paix.

Ce journal inédit retrace l’une des périodes les plus importantes et les plus décisives de l’histoire du conflit israélo-arabe. Ce document historique éclaire sur les réelles intentions de Rabin concernant le processus de paix avec les Palestiniens et sur l’avenir des relations avec la Syrie. Il révèle ce que pensait réellement Rabin de Yasser Arafat, de Hafez al-Assad, de Bill Clinton ou de son rival politique Shimon Pérès. Quel était son vrai jugement sur les relations avec le monde arabe, les Etats-Unis, la Russie, l’Europe, et en particulier la France.

Cet ouvrage permet de mieux connaitre la vie de Rabin, son propre caractère, ses triomphes, ses faiblesses et ses échecs, voire ses zones d’ombres. Le militaire discipliné, droit, analytique, mais également le stratège pragmatique. Celui dont la politique politicienne était contraire à son comportement et qui ne supportait pas le double jeu et l’hypocrisie. Un homme affable et modeste qui refusait le faste et le cérémonial, et qui acceptait de prendre sans contours toutes les responsabilités du pouvoir.

Il est important de souligner que ce journal inédit a été soumis à la censure militaire et à la commission ministérielle chargée d’examiner la publication des mémoires des Hauts fonctionnaires israéliens. Sa publication intégrale a été autorisée exceptionnellement et donc des secrets d’Etat sont révélés ici pour la première fois.

Très documenté, fourmillant de révélations, de faits et d’anecdotes, ce document rare offre un éclairage nouveau sur ce Grand homme. Une vraie radioscopie pour mieux comprendre Israël, les Palestiniens, et le Moyen-Orient d’aujourd’hui.

 

wikipedia-jacquesL’Auteur, Jacques Neriah, est un ancien officier supérieur du Renseignement militaire de Tsahal et attaché militaire à l’ambassade d’Israël à Paris.

Né à Beyrouth, il maîtrise parfaitement l’arabe, et fut le seul conseiller dans l’entourage de Rabin à connaître la « langue de l’ennemi ».

Expert privilégié du monde arabo-musulman il est actuellement chercheur émérite au CAPE de Jérusalem (Centre des Affaires Publiques et de l’Etat).


Le livre a été publié en hébreu et il est en cours de traduction en français.

Le JCPA-CAPE de Jérusalem organise le 8 décembre 2016 un débat sur l’ouvrage en présence de l’auteur, Jacques Neriah, de Dore Gold, président du JCPA-CAPE, et de Freddy Eytan.

 Informations et inscription sur le site en hébreu du JCPA-CAPE de Jérusalem   


 

1 Comment

  1. Vivement qu’on puisse le lire en français. Je suis surprise que J. Neriah ne l’ai pas fait, il parle très correctement notre langue.

    Répond-il aussi sur les relations plus que houleuses entre Rabin et Peres ? Parce que les bios de Peres en parlent que les auteurs soient de droite ou de gauche.

    Le processus d’Oslo était-il une forme de pression de Peres à Rabin qui ne fut dans la confidence qu’au dernier stade ?

    Neriah devrait sans doute nous donner une petite conférence à Paris. Ce serait souhaitable surtout si on peut lui poser des questions.

    J’imagine qu’il va attendre sagement que son livre soit traduit pour venir nous le vendre en France et nous donner une conférence…Le temps est long…

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.