Nétanyahou : «notre ultime objectif : un nouvel horizon politique»

 

wikipedia-benjamin_netanyahu_2015_cropped-01La responsabilité de la sécurité de tous les citoyens d’Israël repose sur mes épaules. Le bien-être de l’Etat d’Israël est la seule considération qui me guide dans ma prise de décisions.

Notre premier objectif est de garantir que les habitants de Kerem Shalom ou de Sdérot, installés près de la bande de Gaza, puissent vivre paisiblement comme les résidents de Tel-Aviv. Que nos enfants à Netivot, à Ashdod ou à Beersheva prennent tranquillement et sans crainte le chemin de l’école et qu’ils n’auront plus à courir vers les abris et les espaces protégés.

Avec le ministre de la Défense, Moshe Yaalon, et le chef d’état-major, Benny Gantz, nous prenons toutes les mesures nécessaires pour atteindre cet objectif afin d’assurer la sécurité pour tous. Nous agissons ensemble avec discrétion, responsabilité et détermination, et nous poursuivrons notre tâche jusqu’au jour où nous atteindrons notre but.

L’Opération « Bordure Protectrice » n’est pas encore achevée. Il s’agit d’un combat inlassable et permanent. Cette lutte contre les organisations terroristes ne date pas d’aujourd’hui. Elle s’exerce tous azimuts, contre le Hezbollah, Al-Qaïda et le Djihad islamique, et le Hamas fait partie du réseau terroriste islamique. Ajoutons qu’une nouvelle bande d’assassins, une autre organisation terroriste vient de naître : l’Etat islamique en Irak, en Syrie et au Liban. Elle représente la sauvagerie et la barbarie !

Au cours de ces dernières semaines, nous avons porté un coup très dur au Hamas. Toutes ses tentatives d’attaque ont été vouées à l’échec. Notre système de défense « Dôme de fer » a réussi à intercepter des milliers de roquettes contre nos villes et nos villages. Nous avons tué des centaines de terroristes, détruit des milliers de roquettes et de rampes de lancement et nous avons démantelé les tunnels d’attaque qui débouchaient sur notre territoire souverain. Toutes les autres tentatives – en mer, par les voies terrestres et aériennes – ont été également déjouées. Les coups que le Hamas a subis sont les plus sévères depuis la création du mouvement terroriste palestinien. Je vous rappelle que nous avons démantelé ses capacités et empêché également des tentatives d’attentats en Cisjordanie.

Nous sommes déterminés à poursuivre la lutte par tous les moyens, dans le temps et dans l’espace. Nous ne nous arrêterons jamais car nous souhaitons assurer la pleine sécurité et offrir une vie paisible à tous les résidents et citoyens du sud d’Israël.

Le Hamas pense qu’il est capable de mener une guerre d’usure et d’épuiser nos forces. Non ! Il se trompe ! Le peuple israélien est fort et uni ! Nous sommes capables d’écraser et d’éliminer ses membres terroristes, ses chefs et ses infrastructures. Les Gazaouis ne sont pas nos ennemis ! Si le Hamas ne comprend pas nos messages aujourd’hui, il les comprendra demain, ou le jour d’après. Dans un Moyen-Orient en turbulences il ne faut pas seulement une force militaire mais des nerfs d’acier, de la détermination et une patience de longue haleine.

Je vous rappelle que mon grand-père s’est installé en Israël en 1920, ici à Jaffa. Quelques mois après son immigration, il a connu des affrontements sanglants, un terrorisme aveugle contre de nombreux Juifs qui furent assassinés par des Arabes. C’était il ya presque un siècle, exactement 94 ans. Depuis, nous combattons contre le terrorisme, et il faut le dire, avec succès. Au fil des ans, nous avons construit notre pays, développé nos villes, établi une forte économie et construit une formidable armée. Notre morale est toujours au plus haut. Notre solidarité est exemplaire et notre union hors-pair. Nous devons poursuivre dans cet esprit avec courage et sans faille. C’est notre force nationale, la pierre angulaire pour pouvoir remplir notre noble mission, celle de la sécurité et de la paix.

Enfin, je tiens à souligner que les changements en cours dans la région, la nouvelle donne géopolitique dramatique et spectaculaire à laquelle nous assistons n’est pas tout à fait négative. Dans ce contexte, nous pourrions enfin construire un nouvel horizon politique pour l’Etat d’Israël.

Extraits de la conférence de presse du Premier ministre Nétanyahou, le 20 août 2014.

4 Comments

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.