Les véritables objectifs du Hamas et le culte de la mort

Au moment où la communauté et la presse internationale condamnent injustement Israël pour avoir commis « des crimes » et des « bains de sang » contre « des manifestants pacifistes » dans la bande de Gaza, nous publions ici les véritables intentions macabres du Hamas dans sa lutte armée contre l’Etat juif, telles que publiées dans des documents arabes, sur les sites Internet et les réseaux sociaux.

Nous avons constaté une fois encore que les chancelleries critiquaient et condamnaient Israël automatiquement sans vérifier les faits sur le terrain. Ils se basent sur une propagande palestinienne mensongère et sur certains médias qui rapportent uniquement une version palestinienne des faits.         

Le 14 mai 2018, Jour de Nakba, le Hamas a qualifié les violents affrontements dans la bande de Gaza et la mort de 59 Palestiniens de « victoire du jihad et de la lutte armée contre Israël ».

Le Hamas a avoué que ces « manifestations » n’étaient pas spontanées comme on pouvait le croire mais qu’il s’agit d’une campagne planifiée et orchestrée. Le mouvement islamiste a expliqué que les objectifs de la “Grande marche du retour”, sont de rayer l’Etat sioniste de la carte et de procéder à un nettoyage ethnique de toute présence juive sur le sol de Palestine :

« Notre peuple a réagi avec force à la nouvelle agression sioniste américaine et nous disons au monde que c’est bien avec notre corps et notre sang que nous dessinerons la « carte du retour » et nous vaincrons les agresseurs. »

« Le sang versé par nos combattants provoquera une véritable révolution. Elle se poursuivra par tout jusqu’au jour où l’Occupation soit abolie et l’ambassade des Etats -Unis soit rayée de la carte de Palestine. »

Pour mieux comprendre les véritables objectifs du Hamas nous publions des extraits d’un communiqué de presse officiel publié en arabe le 14 mai 2018 :

« Oh cher peuple rebelle, notre nation arabe et islamique, gens libres à travers le monde … Notre Marche héroïque, pacifique et populaire, qui a débuté le 30 mars dernier, fut menée par notre peuple et les organisations de combattants du djihad. Par des hommes, femmes et enfants qui poursuivent aujourd’hui encore notre combat. Ils expriment à travers les vagues successives de djihad et de la lutte armée la réalisation des objectifs de notre nation et notre aspiration à revenir, à établir un Etat, à mettre fin à l’embargo, et à mettre fin définitivement à l’Occupation… ».

« Nous continuerons à poursuivre cet ennemi et à le combattre par tous les moyens … »

« Je n’ai pas oublié de bénir nos frères, les membres des organisations nationales palestiniennes qui se lèvent et gèrent les marches populaires, qui se déroulent pacifiquement, le Conseil supérieur national pour la marche du retour et la fin du siège. Nous les soutenons et accueillant leurs efforts, avec respect et honneur … »

« Notre message à notre nation est clair : Al-Quds [Jérusalem] est une ligne rouge à ne pas franchir, nous nous sacrifions pour elle, et nous continuerons à suivre le chemin du djihad et à nous battre par tous nos moyens … »

« Notre nation palestinienne agit dans le cadre d’une véritable union, par de grands rassemblements, et dans la lutte pour atteindre la barrière.

Elle s’écroulera avec la volonté d’Allah, avec le sang de nos combattants et l’Intifada bénite … »

« Ce qu’on appelle l’”accord Trump” doit être saboté avec force. Cela ne passera pas, avec la volonté d’Allah, nous nous opposerons à tous les plans visant à éliminer le problème palestinien à n’importe quel prix, nous paierons avec notre sang pour parvenir à nos fins. La véritable unité nationale est basée sur le partenariat et la voie du djihad. La lutte et le traitement de tous les plans d’élimination [du problème palestinien] est un choix national qui est obligatoire pour nous, et qui doit être actualisé aujourd’hui encore, avant demain … »

« Le peuple palestinien qui a vécu l’amertume du bannissement et de l’exil, et la détresse de la Nakba depuis 70 ans, ne peux se taire et continuera son combat jusqu’au jour où ses aspirations seront remplies. C’est alors qu’ils retourneront dans leur patrie, établiront un Etat indépendant avec une capitale éternelle, al-Qods … »

« L’occupation sioniste ne doit recevoir aucune légitimité de quelque source que ce soit. Nous appelons nos frères arabes et musulmans à arrêter sur le champ, tout processus de normalisation, et de lavage de cerveau qui a pour but à faire de l’ennemi sioniste une partie de la région, ou membre d’une union de pays du Moyen-Orient. L’ennemi sioniste est notre adversaire, et nous n’avons pas un autre. Le jour viendra où les sionistes disparaitront de la terre, par la Volonté d’Allah. La réaction naturelle à l’agression américano-sioniste doit être arabe et islamique, à travers une large intifada dans toutes les grandes villes, à Gaza, en Cisjordanie et à al-Qods. Notre ennemi doit payer le prix du massacre, et le gouvernement américain celui du transfert de son ambassade. Toute la Palestine devrait être mise à feu et à sang devant l’agression sioniste et avec la volonté d’Allah … »

« Notre marche pacifique est un droit élémentaire et une méthode légitime dans le cadre de la lutte de notre peuple, et les Brigades al-Qassam nous protègent dans ce djihad – la victoire ou la mort dans la voie d’Allah. »

Ce document officiel publié uniquement en arabe prouve sans équivoque qu’elles sont les réelles intentions et objectifs du Hamas et les organisations islamistes :

Le Hamas assume l’entière responsabilité, avec la coopération d’autres organisations, de gérer les « Marches du retour » et notamment les violences.

Rappelons que lors de l’Intifada d’al-Aqsa, le Hamas avait choisi d’adopter une stratégie d’attentats-suicide individuels ; aujourd’hui, ils suivent une stratégie d’attentats-suicides de masse, animés par des affrontements, conscients que la mise en danger des soldats et des civils israéliens suscitera une réponse militaire pour pouvoir neutraliser la menace.

Si, par le passé, le Hamas a compté ses victoires en fonction du nombre de victimes israéliennes, il mesure aujourd’hui sa victoire par le nombre élevé des victimes palestiniennes. Le Hamas danse avec la mort et focalise son but sur le sang palestinien versé. Il espère que ces événements conduiront à une large intifada en Cisjordanie, à Jérusalem, en Israël et dans plusieurs grandes villes. En d’autres termes, le Hamas perçoit le sang palestinien comme une matière explosive dont le but est de menacer la stabilité régionale, et d’affaiblir Israël de l’intérieur par une Intifada menée par des Arabes israéliens. Ainsi, dans le but d’atteindre une audience aussi large que possible, le Hamas n’a pas réagi ni aux tués palestiniens par Tsahal ni aux raids de l’aviation israélienne contre ses sites militaires.

Le Hamas souhaite se démarquer comme le vrai leader du peuple palestinien et en étant le seul à pouvoir rallier toutes les organisations palestiniennes dans la lutte contre Israël. Cet objectif est à l’opposé des tentatives de Mahmoud Abbas de rétablir son leadership au sein du Conseil national palestinien, dont le Hamas et le Jihad islamique ne sont pas membres. À travers des affrontements et les effusions de sang, le Hamas cherche à créer une alternative au leadership actuel de l’Autorité palestinienne et ainsi à prendre le contrôle de l’intérieur.

Le Hamas qualifie de « pacifiques » les dernières manifestations, mais en réalité il continue à revendiquer le « djihad » et la « lutte armée ». Le Hamas avoue qu’il s’agit bien d’actes de violence et de guerre, mais il adhère à la description de « moyens pacifiques » dans le cadre de sa machine de propagande contre Israël. Il est encouragé par les positions et le soutien des mouvements de Gauche et des organisations de défense des droits de l’Homme.

En conclusion, le Hamas a clarifié son ultime objectif : rayer de la carte l’État d’Israël et gommer toute présence juive en terre de Palestine.

Jonathan D. Halevi

 


Pour citer cet article :

Jonathan D. Halevi, « Les véritables objectifs du Hamas et le culte de la mort », Le CAPE de Jérusalem, publié le 20 mai 2018 : http://jcpa-lecape.org/les-veritables-objectifs-du-hamas-et-le-culte-de-la-mort/

Illustrations : Des terroristes du Hamas tentent de franchir la frontière d’Israël pour y commettre des attentats (site internet du Hamas).

Tagged as:

1 Comment

  1. On va encore les supporter longtemps ces tarés. Ils vont même arriver a fatiguer Allah.

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.