Le Hamas et l’Etat islamique ont les mêmes objectifs

 

wikipedia-haleviLe chef des services de Renseignement américain, le Général Michael Flynn, a affirmé récemment, avant de quitter ses fonctions, que la chute du Hamas dans la bande de Gaza conduirait probablement à la montée en puissance de l’Etat islamique en Irak et au Levant. Selon le Général Flynn, le Hamas serait idéologiquement plus modéré que l’Etat islamique et donc ne constituerait pas une grande menace pour l’Occident ni pour les alliés des Etats-Unis au Moyen-Orient.

En observant la conduite du Hamas en général, et sa stratégie dans l’opération Bordure protectrice en particulier, nous constatons au contraire une nette similitude entre les deux mouvements islamiques, sur le plan idéologique comme sur le plan opérationnel.

Dès le départ, le Hamas a lancé aveuglément des milliers de roquettes et de missiles sur des cibles civiles, cherchant coûte que coûte à infliger des pertes importantes au sein de la population israélienne. Le Hamas a démontré comme l’Etat islamique que sa politique de terreur ne connaissait aucune limite.

Dans un discours prononcé au Qatar le 23 juillet dernier, le chef du Hamas, Khaled Meshaal, justifie bizarrement les tirs des roquettes en affirmant que « tous les Juifs vivant en “Palestine” sont en fait des guerriers et non des civils » et il précise : « Ils nous accusent d’attaquer tous les jours des civils [juifs]. Ne me dites pas que les colons juifs sont vraiment des civils. Ils [les Juifs] vivent illégalement sur des territoires occupés ; ils sont armés, ils tuent et provoquent la destruction de notre patrimoine et nos terres. »

Le lendemain, un membre influent du Hamas a appelé à « l’anéantissement total des Juifs ». Dans un sermon diffusé depuis la mosquée Deir al-Balah, dans la bande de Gaza, sur la chaîne Al-Aqsa, l’imam a prononcé un discours antisémite et belliqueux : « Notre allons vous combattre [les Juifs] pour vous exterminer tous ! Pas un seul de votre peuple ne restera vivant ! Vous n’êtes que des usurpateurs étrangers sur nos terres ! Des mercenaires permanents! Partout dans le monde, vous répandez la corruption. »

Les discours appelant au génocide des Juifs ne sont pas nouveaux au sein du Hamas. Nous avons visionné et enregistré de nombreuses vidéos sur le même sujet. La Charte du Hamas comme la stratégie des dirigeants du mouvement islamique ne semble guère différente de celle de l’Etat islamique qui prône, lui aussi, le génocide des infidèles.

Dans ce contexte, le Hamas offre un havre confortable pour toutes les organisations terroristes palestiniennes et il permet à des mouvements islamiques tels qu’Al-Qaïda et l’Etat islamique d’opérer librement tant qu’ils ne défient pas son autorité dans la bande de Gaza.

Sur le plan idéologique, il n’existe pas non plus de différence entre l’Etat islamique et le Hamas puisque ce dernier aussi envisage de fonder un califat islamique, avec Jérusalem comme capitale, dans le cadre d’une révolution mondiale dont le but est de mettre en œuvre la charia, la loi islamique. Soulignons que les lois de l’Islam sont appliquées dans la bande de Gaza et qu’il est prévu de réviser le droit pénal en vigueur pour punir les criminels selon la charia, notamment avec la crucifixion, l’amputation ou la flagellation pour les buveurs d’alcool.

Cependant, le Hamas et l’Etat islamique diffèrent sur deux points importants : le Hamas a noué une alliance avec l’Iran chiite et, d’autre part, il se dit prêt à coopérer avec les organisations des droits de l’Homme. Ainsi, le Hamas pourrait obtenir un “permis de tuer” des Israéliens tout en se cachant derrière des boucliers humains.

En réalité, les deux mouvements islamistes cherchent à renverser les régimes pro-occidentaux au Moyen-Orient. Leur objectif passe par l’effacement du rôle d’influence de l’Amérique et de l’Europe, le lancement d’une guerre sainte ( djihad ) contre l’Occident et le christianisme, et l’établissement d’un grand califat.

Face à cette menace bien réelle, les Occidentaux devraient agir pour tuer dans l’œuf toute tentative hégémonique des islamistes.

Jonathan D. Halévi

Illustration : Membres de l’Etat islamique  à Gaza.

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.