DOCUMENT : Rapport sur l’antisémitisme en France

Rapport-sur-l-antisémitisme-en-France

En 2014, le nombre des actes antisémites recensés en France a doublé : 851 contre 423 en 2013. Cela représente une augmentation de 101%. Par ailleurs, la hausse de 30% des actes racistes commis en France en 2014, comparativement à l’année dernière, est constituée uniquement par la hausse des actes antisémites. En effet, les actes racistes – hors actes antisémites – recensés en 2014 sont en recul de 5% comparativement à 2013. Cela montre combien l’antisémitisme est devenu un vrai fléau en France.

Le fait antisémite a été prépondérant sans discontinuer durant toute l’année. En outre, l’antisémitisme est devenu plus violent et hyper-violent. Aujourd’hui, en France, on tue des hommes, des enfants en bas âge pour l’unique raison qu’ils sont Juifs. Les villes les plus touchées par les actes antisémites en 2014 sont Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Sarcelles, Strasbourg, Nice, Villeurbanne et Créteil.

Le SPCJ (Service de Protection de la Communauté Juive), créé en 1980, suite à l’attentat de la rue Copernic, sur l’impulsion du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France), du FSJU (Fonds Social Juif Unifié) et des Consistoires, a recensé les actes antisémites en France en 2014. Il met aujourd’hui en garde : « parler de la menace antisémite en France c’est parler de préjugés tenaces, de stéréotypes sectaires, de haine profonde mais aussi et surtout de terrorisme djihadiste antisémite ».

JE-SUIS-JUIF

L’antisémitisme, pour être efficacement combattu, rappelle le SPCJ, a besoin de programmes, de mesures et d’outils spécifiques.

Retrouvez ici l’intégralité du rapport du SPCJ sur l’antisémitisme en France en 2014.

Le CAPE

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.