Rapport sur l’antisémitisme en France en 2015

wikipedia-logo12015 : l’antisémitisme a encore tué en France.

Et pour la première fois, analyse le SPCJ (Service de Protection de la Communauté Juive), l’antisémitisme en France atteint un niveau extrêmement élevé indépendamment de tout conflit armé au Proche Orient.

Autrement dit, les dynamiques franco-françaises de l’antisémitisme se suffisent désormais à elles mêmes pour atteindre des sommets jamais atteints.

Après l’attentat sanglant du 9 janvier 2015 dans un supermarché cacher, où 29 personnes (hommes, femmes, enfants, bébés) avaient été prises en otage et quatre personnes avaient été exécutées, le nombre d’actes antisémites a considérablement augmenté.

Les chiffres sont accablants :

  • 4 Juifs ont été tués en France en 2015 parce que Juifs : Yohan Cohen (zal), 20 ans ; Philippe Braham (zal), 45 ans ; François-Michel Saada (zal), 64 ans ; Yoav Hattab (zal), 21 ans.
  • 31 homicides ou tentatives d’homicides sont à déplorer.
  • 316 actes antisémites ont été perpétrés pendant les seuls mois de janvier et février 2015.
  • 808 actes antisémites ayant donné lieu à un dépôt de plainte ont été enregistrés sur toute l’année.
  • En moyenne, deux actes antisémites sont enregistrés par la police chaque jour en France.
  • 49% des violences racistes et 40% des actes racistes commis en France en 2015 l’ont été contre des Juifs. Or, les Juifs représentent moins de 1% de la population française.

Retrouvez ici le rapport du SPCJ sur l’antisémitisme en France en 2015.

Le CAPE


Pour citer cet article :

Le CAPE, « Rapport sur l’antisémitisme en France en 2015 », Le CAPE de Jérusalem : http://jcpa-lecape.org/document-rapport-sur-lantisemitisme-en-france-en-2015/


N.B. : Toutes nos illustrations sont libres de droits.

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.