Document : Rapport 2013 sur l’antisémitisme en Belgique

antisemitisme.beLe rapport 2013 sur l’antisémitisme en Belgique vient d’être publié par le site Antisemitisme.be.

Depuis 2001, Antisemitisme.be recense les actes antisémites commis sur l’ensemble du territoire belge en travaillant en étroite collaboration avec les institutions juives de Belgique : Consistoire Central Israélite de Belgique (CCIB), Bureau Exécutif de Surveillance Communautaire (BESC), Coordinatie Komité van de Joodse Gemeenten van Antwerpen (CKJGA).

 

Des premières analyses qui ressortent du rapport 2013 sur l’antisémitisme en Belgique, il apparaît que du 1er janvier au 31 décembre 2013, 64 signalements antisémites ont été recensés. En baisse par rapport à 2012 (80), ces chiffres avoisinent ceux recensés en 2011 (65). L’année 2012 avait en effet connu plusieurs actes antisémites en mars 2012, suite aux attentats de Toulouse en France, et en novembre 2012, après à l’opération « Pilier de défense » au Proche-Orient.

Selon le rapport sur l’antisémitisme en Belgique publié par Antisemitisme.be, la variation du nombre d’incidents en 2013 s’explique  par la diminution des actes de dégradation sur les lieux publics. Cette diminution contrebalance l’augmentation sensible des actes de violences, principalement à Anvers, alimentée par l’antisémitisme sur des individus. Quant aux actes de nature idéologique, ils augmentent légèrement en 2013. “Les injures sont devenues la norme”, indique le rapport.

Consultez ici l’ensemble du rapport 2013 sur l’antisémitisme en Belgique paru en français et en flamand.

 

Leave a Response

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.